Aller au contenu

English


Assurance-vie

Assurance-vie


L'assurance-vie permet de se constituer en souplesse une épargne sur le long terme, tout en bénéficiant d'un cadre fiscal spécifique.

Le contrat d'assurance-vie permet de répondre à différents besoins :

  • L'épargne, pour se constituer progressivement un capital,
  • La retraite, pour percevoir un complément de revenu,
  • Les études des enfants, pour préparer et anticiper leur financement,
  • La transmission, pour protéger ses proches et préparer sa succession.

Au sein des contrats d'assurance-vie multi-supports , plusieurs types de supports et d'options de gestion sont disponibles pour valoriser votre épargne :
 

Types de supports Options de gestion
  • Fonds en euros
    Garanti du capital
  • Fonds investis en Unités de Compte.
    Ces fonds varient en fonction de l'évolution des marchés boursiers. Le capital n'est pas garanti par l'assureur, seul le nombre d'unités de compte est garanti.
  • Versements programmés
  • Sécurisation des plus-values
  • Investissement progressif


Fin du contrat d'assurance-vie :
Dénouement en cas de vie, à la clôture du contrat, le souscripteur reçoit le capital.
Dénouement en cas de décès du souscripteur, le capital est versé aux bénéficiaires désignés par le souscripteur.

Pourquoi souscrire un contrat d'assurance-vie ?

  • Le capital reste disponible à tout moment, sans frais de sortie (hors fiscalité et prélèvements sociaux).
  • Il n'y a pas de plafond de versement, ni de limite au nombre de contrats détenus.
  • Vous pouvez modifier à tout moment la désignation du (des) bénéficiaire(s) de votre contrat et la répartition des supports de placement du contrat.
  • Lors de la souscription d'un contrat d'assurance-vie, votre Conseiller prend en considération vos exigences et vos besoins, vos objectifs de souscription, votre situation financière ainsi que vos connaissances et expérience en matière financière afin de vous délivrer un conseil adapté, au mieux de vos intérêts, sur le choix du contrat d'assurance-vie et la sélection des unités de compte selon votre profil d'investissement.

Le + Barclays :

Les contrats d'assurance-vie Barclays sont accessibles dans le mode de gestion qui vous convient le mieux : libre, profilée ou déléguée.

Les différents contrats multi supports distribués par Barclays

  BarclaysMoovie Barclays Spirimmo Calie Life Patrimony 2 Calie Life Excellence 2
En quelques mots
  Un contrat pour vous accompagner à chaque étape de votre vie Un contrat pour profiter de la combinaison de l'assurance-vie et de l'immobilier Un contrat haut de gamme accessible dès 300 000 € Proposé en 5 devises, un contrat pour les épargnants non-résidents fiscaux français
Mode de Gestion
Libre
Profilée - - -
Déléguée - -
Supports d'investissement
Fonds en euros
OPC
Produits structurés - -
SCPI - - -
Documents d'informations sur les contrats d'assurance vie
BarclaysMoovie BarclaysMoovie Capitalisation
Barclays Spirimmo Barclays Spirimmo Capitalisation
Calie Life Patrimony 2
Contactez votre conseiller
Calie Life Patrimony Capi 2
Contactez votre conseiller
Barclays Prestige Vie Multi supports  
Espace Invest 5 Espace Invest 5 Capitalisation

La fiscalité de l'assurance-vie :

Imposition en cas de rachat

  • Si vous avez besoin de liquidités, vous pouvez effectuer une opération de rachat total ou partiel sur votre contrat d'assurance-vie, c'est-à-dire le retrait de tout ou partie de l'épargne investie et des intérêts accumulés depuis la souscription.
    Ainsi, le rachat est constitué d'intérêts (ou produits constatés) et de capital dans les mêmes proportions que le contrat lui-même.
  • L'imposition sur le revenu est limitée aux seuls produits constatés lors du rachat :
    • soit selon un taux forfaitaire,
    • soit au barème progressif de l'impôt sur le revenu (IR).
  • Depuis le 27/09/2017, une option de Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) de 30% a été instituée. Elle concerne les primes versées sur les contrats à partir de cette date,
    • quel que soit le montant des primes si le contrat à moins de 8 ans,
    • et sur les produits générés par les primes versées au-delà de 150 000 €, si le contrat a plus de 8 ans.
  • Le PFU est constitué de la somme d'une imposition prélevée selon un taux forfaitaire et des prélèvements sociaux.
  • Le taux des prélèvements sociaux de 17,2% (taux en vigueur depuis le 1er janvier 2018) s'applique aux rachats. Il s'applique également lors de l'inscription des intérêts produits par les supports en euros.

Le tableau ci-dessous récapitule les différentes options d'imposition en cas de rachat en fonction des situations rencontrées :

Durée de détention Primes versées avant le 27/09/2017 Primes versées à partir du 27/09/2017 Prélèvements sociaux
Sommes des primes au 31/12 de l'année précédente < 150 000€ Sommes des primes au 31/12 de l'année précédente > ou = 150 000€
0 à 4 ans Prélèvement Forfaitaire Libératoire (PFL) : 35%
ou Impôt sur le Revenu
Si option PFU : 12,8%
ou Impôt sur le Revenu
Si option PFU : 12,8%
ou Impôt sur le Revenu
17,2%
4 à 8 ans PFL : 15%
ou Impôt sur le Revenu
Si option PFU : 12,8%
ou Impôt sur le Revenu
PFL : 12,8%
ou Impôt sur le Revenu
17,2%
Au-delà de 8 ans PFL :

7,5%*, après abattement annuel de 4600€ pour une personne seule et de 9200€ pour un couple soumis à une imposition commune, pour tous les contrats du foyer fiscal

ou Impôt sur le Revenu **
Si option PFU :

7,5%* après abattement annuel de 4600€ pour une personne seule et de 9200€ pour un couple soumis à une imposition commune, pour tous les contrats du foyer fiscal

ou Impôt sur le Revenu **
Si option PFU :

7,5%* après abattement annuel de 4600€ pour une personne seule et de 9200€ pour un couple soumis à une imposition commune, pour tous les contrats du foyer fiscal

et 5,3%*** uniquement sur les produits générés par les primes > ou = 150 000€

ou Impôt sur le Revenu **
17,2%


* Le prélèvement de 7,5 % est effectué au premier euro, au moment du rachat, et est remboursé, l'année suivante dans la limite de l'abattement déterminé par l'administration fiscale et précisé dans le tableau ci-dessus sous forme de crédit d'impôt.

L'abattement s'appliquera prioritairement aux produits générés par les primes versées avant le 27/09/2017. La part de l'abattement non consommée par les produits de ces primes, est ensuite complétée par les produits générés par les primes versées à partir du 27/09/2017.

** Si vous optez pour une imposition de tous les revenus de capitaux mobiliers et plus-values mobilières au barème progressif de l'Impôt sur le Revenu, cette option d'imposition s'appliquera obligatoirement sur l'ensemble des produits des contrats d'assurance vie, réalisés lors des rachats.


*** Ce taux de prélèvement s'applique uniquement sur les produits générés par les primes versées à partir du 27/09/2017 et supérieures ou = à 150 000 €. Il amène le taux de prélèvements global à 30% (7,5% + 5,3% + 17,2%)

Imposition en cas de décès

L'assurance-vie vous permet de transmettre des capitaux en exonération de droits de succession. En effet, au décès de l'assuré, la compagnie d'assurance verse la valeur de rachat du contrat aux bénéficiaires désignés. Il faut tenir compte de la date de souscription du contrat, de la date des versements et de l'âge de l'assuré à ces moments-là pour connaître la fiscalité qui s'appliquera au(x) bénéficiaire(s) en cas de décès. Dans le cas d'une transmission des capitaux au conjoint ou au partenaire lié par un PACS, ce dernier bénéficie d'une exonération totale de prélèvement spécifique ou de droits de succession.

Souscription du contrat à compter du 20 novembre 1991 Primes versées
Avant le 13 octobre 1998 A partir du 13 octobre 1998
Primes versées avant 70 ans Pas de taxation (2) Prélèvement de 20 % sur le capital décès taxable inférieur à 700 000 € et à 31,25 % pour la partie supérieure (après application de l'abattement de 152 500 € par bénéficiaire), sauf pour le conjoint ou le partenaire pacsé (1) (2).
Primes versées après 70 ans Droits de succession sur la fraction des primes qui excède 30 500 € sauf pour le conjoint ou le partenaire pacsé (1) (2). Droits de succession sur la fraction des primes qui excède 30 500 €, sauf pour le conjoint ou le partenaire pacsé (1) (2).
Mentions légales et conditions
  • (1) Lorsque le bénéficiaire est le conjoint ou le partenaire pacsé (ou encore, sous certaines conditions le frère ou la sœur) de l'assuré décédé, les sommes versées par l'assureur ne sont plus soumises, quel que soit leur montant, ni aux droits de succession exigibles à raison des primes versées après 70 ans pour la fraction qui excède 30 500 euros, ni aux prélèvements applicables au delà de 152 500 euros par bénéficiaire.
  • (2) Les produits des contrats d'assurance-vie dénoués par le décès de l'assuré sont soumis aux prélèvements sociaux, lorsqu'ils n'ont pas déjà été soumis à ces prélèvements du vivant de l'assuré.
  • Les informations relatives aux contrats d'assurance-vie s'entendent dans la limite des dispositions contenues dans les contrats d'assurance-vie. Le souscripteur bénéficie d'un droit de renonciation de trente jours dont les modalités sont définies dans les contrats d'assurance-vie, conformément au Code des assurances.
  • L'utilisation du site ainsi que les produits ou services présentés ici ne sont ni proposés ni vendus aux US Persons conformément au US Securities Exchange Act de 1934 modifié. En conséquence, les produits ou services du présent site internet ne sont pas destinés aux US Person et ne peuvent pas être souscrits par ces personnes, sauf application d'une dispense expressément prévue par la loi applicable aux Etats-Unis. Le lecteur du présent message doit s'assurer qu'il est juridiquement autorisé à se connecter au présent site dans le pays à partir duquel la connexion est établie.

    Le lecteur confirme en consultant le présent site que ce choix est conforme à toutes les lois et règlementations qui lui sont applicables.

Épargner & Investir