Aller au contenu

English


Interview L'immobilier d'entreprise

Article publié en décembre 2016

Focus :
L'immobilier d'entreprise


Interview : Directeur du développement de Primonial REIM : Daniel While
Primonial REIM est un partenaire de Barclays Bank SA dans la commercialisation de SCPI

Q/Barclays :
Quel est l'impact de l'environnement économique sur l'immobilier d'entreprise ?

R/Daniel While :
Au sein de l'immobilier d'entreprise, il faut distinguer :

  • le marché locatif, qui détermine le loyer payé par les entreprises locataires,
  • le marché de l'investissement, qui détermine le prix des actifs. Ce dernier est largement tributaire de la hiérarchie des taux d'intérêt.

Ainsi, nous vivons depuis 2010 dans un environnement de taux bas (voire négatifs) qui favorise grandement l'investissement en immobilier d'entreprise. D'une part parce qu'il est moins onéreux d'emprunter pour acheter, et d'autre part parce que le rendement de l'immobilier d'entreprise est sensiblement au-dessus de celui des placements de taux obligataires, créant ainsi une effet d'aubaine vers l'immobilier d'entreprise.


Q/Barclays :
Comment le marché de l'immobilier d'entreprise a évolué depuis le début d'année et quelles sont les perspectives pour les mois à venir ?

R/Daniel While :
Les indicateurs économiques de l'économie réelle, après des années 2014-2015 quasi atones, sont mieux orientés :

  • la croissance économique attendue en 2016 est supérieure à celle de 2015,
  • la demande locative des entreprises est plus forte (notamment de la part des PME, ce qui est un bon signe) et
  • les concessions faites par les bailleurs aux locataires, sont en diminution, ce qui suggère un rééquilibrage du rapport entre locataires et propriétaires

Par ailleurs, depuis le Brexit, nous sommes entrés dans une phase de taux d'intérêt nuls ou négatifs, ce qui devrait avoir pour conséquence une hausse des prix de l'immobilier d'entreprise. Il faut donc être vigilant sur le fait que cette compression des taux de rendement n'aille pas trop vite et maintienne, pour l'investisseur, une prime de risque raisonnable. C'est pourquoi nous avons entrepris, depuis 2 ans déjà, de nous diversifier vers des classes d'actifs immobilières mieux rémunérées telles que l'immobilier de santé (cliniques, EHPAD) et les commerces, en France mais aussi en zone euro.


Q/Barclays :
Quel est le fonctionnement d'une SCPI et pourquoi investir en SCPI ?

R/Daniel While :
Une SCPI est une copropriété élargie, c'est-à-dire qu'une SCPI collecte des capitaux auprès d'une multitude d'investisseurs pour les investir dans un patrimoine diversifié d'immobilier d'entreprise. De cette façon, malgré le caractère intrinsèquement illiquide de l'immobilier, on atteint une souplesse et une diversification optimales.
L'investisseur s'expose à un patrimoine qui comprend souvent plusieurs centaines d'entreprises locataires, donc le risque de défaut est fortement mutualisé, et le revenu trimestriel issu des loyers peut ainsi être lissé dans le temps.